LES CONSTELLATIONS FAMILIALES

Elles sont basées sur la notion principale que l’inconscient de la Famille nous est obligatoirement transmis par nos gènes d’une part, et par la mémoire des faits importants vécus par nos anciens.

Chacun de nous sommes issus de notre système familial, et même si nous avons été adoptés, nous restons membres de notre famille d’origine à part entière. Rien ne pourra modifier cela : notre père et mère biologique sont nos parents. Ce n’est pas pour cela que des parents adoptifs sont de mauvais parents, ils en sont très probablement d’excellents. Et on les remercie pour tout ce qu’ils ont apporté à l’enfant, bien entendu.

 Mais celui ou celle qui a été adopté porte sans aucun doute les gènes de ses parents biologiques et la mémoire de la famille qui l’a précédé.

Actuellement, les enfants devenus adultes issus d’une FIV sont nombreux à rechercher leur père biologique, non pas parce que leur parents adoptants n’ont pas joué leur rôle mais parce qu’ils sont à la recherche d’un « d’où ils viennent » et qu’est-ce qui compose leur véritable passé, ce lien qui a été rompu et qui n’est pas toujours clairement exprimable. On dit souvent que les gens recherchent « leurs racines » et d’une certaine façon c’est le cas.

 Et même sans avoir été adopté, on peut être à la recherche de ses racines : Tout un chacun a ressenti des conflits et des difficultés relationnelles avec les membres de sa famille et recherché comment les résoudre (ou pas).

Dans de nombreuses familles, il y a eu des drames, des disputes, des séparations violentes, des faillites, accidents ….et des liens familiaux se sont distendus ou brisés.

 La mémoire de cette famille a enregistré cela et va le transmettre à un des derniers arrivés, les enfants, pour que cette mémoire ne se perde pas. Mais du coup, bon nombre d’entre nous vont être « porteurs » d’éléments qui ne leur appartiennent pas et qui d’une certaine façon vont leur faire vivre une autre vie.

Et ces personnes vont aller d’accidents en accidents, d’échecs en échecs sur le plan personnel ou professionnel. Ceci en fonction de leur liens douloureux avec tel ou tel parent, ou grands-parents.

Dans une constellation familiale, on tâche de trouver où se situent ces liens douloureux, de les dénouer et retrouver un équilibre juste, adapté à chaque problèmatique.

On s’occupe des liens profonds entre les membres d’une famille, les liens de la structure familiale ; on n’aborde pas les chicanes et brouilles sans conséquences.

On peut faire une constellation familiale en entretien individuel ou en groupe. Dans un groupe, les personnes vont devenir les « représentants momentanés » du père ou de la grand-mère et leur participation vont fortement aider le constellateur à orienter vers un meilleur résultat.

Toute participation à une constellation implique de respecter la stricte confidentialité du vécu de la personne.

D’autre part, parler de ce qui a eu lieu peut interférer avec cette énergie de transformation qui est lancée, ce qui serait dommageable.

Dans le groupe, chacun peut devenir une aide pour l’autre : A tour de rôle, chacun peut être le représentant des membres de la famille de l’autre, y compris celui qui vient avec une problèmatique et qui ensuite peut devenir un représentant pour l’autre. C’est donc le groupe qui devient thérapeutique.

En individuel, le client va « devenir » chacun des membres  de sa famille, ce peut être plus long ou plus difficile mais non infaisable.

En fonction des cas, il peut s’avérer nécessaire de d’abord commencer par faire un travail préalable à une constellation.

Une constellation est bien souvent émouvante et certaines personnes ont besoin d’une préparation avant. Déjà il y a besoin d’un entretien préalable pour faire un génogramme.

C’est comme un arbre généalogique, mais on note également les faits marquants, guerre, enfants non nés etc

Cela fait faire à la personne déjà un certain travail de ce qu’elle sait ou non de sa famille ; parfois cela amène à téléphoner à une tante ou oncle perdu de vue pour avoir des informations importantes.

 Les résultats d’une constellation sont variables selon les cas :

Parfois une personne qui n’avait plus aucune relation avec une autre retrouve un message le jour même sur son répondeur. Et peut avoir l’occasion de renouer avec.

Une autre fois, alors qu’un message important avait été donné à une mère (qui n’était pas présente) a cassé son téléphone dans les 2 heures qui ont suivi la constellation. La fille, elle s’est sentie vraiment libérée d’un poids trop lourd.

Un papa, inquiet pour l’obsession de sa fille à fermer le soir portes et fenêtres, s’est senti plus léger et sa fille a pu aller dormir chez une copine, ce qui ne lui arrivait jamais.

Des traitements qui jusque-là échouaient, se sont mis à fonctionner ou alors la personne va découvrir des possibilités qu’elle ne connaissait pas jusqu’à présent ; un travail qui se présente après de nombreux échecs…etc Souvent une constellation relance un processus bloqué et ce processus peut aller jusqu’à 2 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *