LES TECHNIQUES ENERGETIQUES

Leur première caractéristique, c’est qu’elles utilisent le  système énergétique de l’être humain qui est composé des méridiens, découverts par les Chinois qui sont au nombre de 72000 mais on utilise plus spécifiquement 14 méridiens principaux ou lignes énergétiques. On se sert plus exactement des points d’acupuncture qui « dessinent » des lignes dites énergétiques quand on les relie mais ce sont bien les points précis dont on se sert en priorité.

Seule exception l’EMDR, car on demande à la personne de regarder alternativement à droite puis à gauche, car ces mouvements oculaires participent à la « digestion » des traumatismes. Nous aurions tendance à effectuer ces mouvements en cas de post stress. En fait en faisant cela nous activons 2 méridiens centraux.

L’EMDR existe aussi sous la forme où on touche la personne et on alterne les tapotements sur le corps (exemple jambe droite puis gauche). Personnellement, je n’utilise plus cette technique, surtout celle des mouvement oculaires car pour des personnes qui peuvent avoir différents problèmes visuels, de vertiges, d’ hyper-réactivité, de spasmophilie ou autre, on peut déclencher des réactions chez la personne plus ou moins simples à contrôler. De plus ayant connu une personne qui a fait plusieurs séances sans avoir de résultats probants, cela ne m’a pas incitée à poursuivre avec cette technique.

Leur 2ème caractéristique des techniques énergétiques, c’est qu’elles mettent en lien ce système énergétique et nos différentes difficultés personnelles qui se manifestent chez nous par des émotions de tout ordre et plus ou moins profondes (peurs, colères..).

L’ EFT (Emotional Freedom Technique) , TAT (Tapas Acupressure Technique) associent des points d’acupuncture du corps et une peur , celle de prendre l’avion par exemple.

 Avec un processus qui alterne paroles, percussions et écoute du ressenti, on peut comme « dissoudre » cette peur en 1 ou 2 séances. Et la personne peut ensuite prendre son avion casiment normalement.

Il en est utilisé 2 qui ressemblent beaucoup à EFT et qui sont plus rapides, cela très couramment avec de très bons résultats. Les 2 autres plus longues, je les réserve à des difficultés plus lourdes ou pour lesquelles les premières n’ont pas fonctionné.

Sur internet, on trouve le déroulé de ces thérapies ; on peut les pratiquer seul. Mais certaines problématiques internes sont trop lourdes à aborder et il vaut mieux se faire aider pour cela : A un moment on se trouve confronté à ce qui est excessivement pénible ; et seul, on risque de ne pas trouver la sortie et rester dans une forme importante d’angoisse ; ce qui ne doit pas arriver en accompagnement.

L’ACCUPRESSION ou le fait d’appuyer avec ses doigts sur des points d’acupuncture est également un outil précieux. En fonction des demandes du client, il m’est arrivé de commencer une séance par cela ; l’association de certains points préalablement choisis facilitant ensuite le bon déroulement de la thérapie.

 Pour les enfants, voire les tous petits, il peut y avoir des effets remarquables car ils n’ont pas toujours toutes les possibilités d’exprimer leur ressenti mais comme on peut déboucher sur plus de calme, cela simplifie la suite.

 Pour les tous petits, ce peut être leur seule thérapie. Dans de nombreux cas, on peut améliorer leur digestion, les problèmes d’allergies, les insomnies, les colères… Les parents prenant la suite en continuant les protocoles pendant quelque temps.

Comme il n’y aucune possibilité de mal faire, c’est tout bénéfice, pourrait-on dire.

  le Reiki.

Le Reiki n’est pas à proprement parler une technique   énergétique car il fait appel à la réception d’une énergie particulière que le thérapeute transmet. En cela il devient un transmetteur uniquement de cette énergie et il lui incombe de se maintenir dans un état intérieur de calme, de positivité, d’ouverture aux autres ne serait-ce que pour ne pas influer sur cette énergie qu’il doit redonner de manière le plus neutre possible du point de vue émotionnel.

Pour une séance de Reiki, il faut compter une bonne heure.

Quelques exemples de l’efficacité des techniques énergiques :

Disparition en 1 séance d’une phobie handicapante des aiguilles (pour des prises de sang).

Amélioration intéressante pour une personne porteuse d’une maladie de peau, parfois handicapante au quotidien.

Amélioration notable de tension intérieure et de déprime de la personne après avoir travaillé sur un burn-out.

Changement de sa vision dégradée personnelle d’une femme après un travail sur une agression sexuelle.                                                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *